History 2

500 ans d’impostures scientifiques : sornettes, absurdités by Gerald Messadié

Posted On March 23, 2017 at 5:15 pm by / Comments Off on 500 ans d’impostures scientifiques : sornettes, absurdités by Gerald Messadié

By Gerald Messadié

De l'automystification à l'erreur entretenue par l'ignorance, ninety entrées chronologiques environ indiquent en titre une affaire célèbre ou une contre-vérité scientifique et los angeles date à laquelle elle fut proférée.
Classés chronologiquement, les thèmes abordés sont divers : les théories anthropologiques pseudo-scientifiques d'un Gobineau ou d'un César Lombroso visant à justifier le racisme, l'idée d'une énergie atomique à laquelle les plus grands scientifiques eux-mêmes ne croyaient pas, l'incapacité de nombreux dirigeants à assimiler les progrès des armements, induisant leurs gouvernements en erreur, les « vérités » de l'évolutionnisme.
Ainsi que des déclarations aberrantes : l. a. vaccination antivariolique serait plus meurtrière que l. a. maladie elle-même (G. B. Shaw, 1944), los angeles Terre aurait été créée le dimanche 21 octobre de l'an 4004 avant notre ère à nine heures du matin (l'archevêque Ussher, XVIIe siècle), l. a. Lune serait recouverte d'une couche de glace de quelque 2 hundred km d'épaisseur (Hans Hörbiger, IIIe Reich)...

Show description

Read or Download 500 ans d’impostures scientifiques : sornettes, absurdités et autres erreurs PDF

Best history_2 books

Handbook of European history, 1400-1600: late Middle Ages, Renaissance, and Reformation. Vol. 1: Structures and Assertions

The instruction manual of ecu historical past 1400-1600 brings jointly the easiest scholarship into an array of topical chapters that current present wisdom and pondering in methods necessary to the expert and available to scholars and to the trained non-specialist. 41 prime students during this box of historical past current the nation of information in regards to the grand topics, major controversies and fruitful instructions for examine of ecu heritage during this period.

La France et le Royaume-Uni : des ennemis intimes

Des guerres, des alliances, des haines, des jalousies, de l. a. fascination, de l. a. répulsion, de l’émulation – et même, quelquefois, de l’amour : les kinfolk entre los angeles France et l’Angleterre, puis le Royaume-Uni ont quelque selected d’unique dans l’histoire des international locations. Après des siècles de rivalité, voire de haine, durant lesquels chacun des deux peuples a bridé les victoires de l’autre et l’a empêché d’étendre son empire sur le monde, Indépendance américaine contre perte du Canada, Waterloo contre Austerlitz, une relation originale s’est instaurée, faite de chamailleries et de batailles de rugbymen, mais aussi et d’abord de soutien aux heures sombres et d’accord sur les valeurs essentielles.

ZeitRäume 2016

ZeitRäume versammelt jährlich eine Auswahl von zeitgeschichtlichen Analysen, die am Zentrum für Zeithistorische Forschung in Potsdam (ZZF) vorgestellt wurden oder aus der Arbeit des Instituts entstanden sind. Die Zusammenstellung hat nicht den Anspruch, die am ZZF betriebenen Forschungen repräsentativ zu spiegeln.

Additional info for 500 ans d’impostures scientifiques : sornettes, absurdités et autres erreurs

Sample text

Un dragon ailé ! Une trouvaille ! * La facétie s’ébruita et Beringer, outragé, intenta un procès. Il apparut que Roderick avait sculpté tous les objets prétendument trouvés sur la colline par les garnements et qu’il avait eu un complice, Johann Georg von Eckhardt, bibliothécaire de la cour et de l’université. On ignore leurs motivations, mais ils avaient été téméraires de s’en prendre à une personnalité telle que Beringer. Celui-ci risquait un discrédit public ; il n’en fut rien. Le prince-évêque ordonna de mettre sous clé les minutes du procès et de n’en plus jamais parler.

Elles furent de mauvaise foi, donc mystificatrices. « Le père Kircher est le plus grand égyptologue du monde ! » (Le président de l’Accademia dei Lincei, en 1666, lors d’une mystérieuse affaire d’obélisque) Le jésuite Athanase Kircher (1602-1680) est l’un des personnages les plus fascinants, mais aussi les plus déconcertants du monde savant européen au XVIIe siècle. Issu de la vigoureuse réaction que fut la ContreRéforme, ses compétences étaient encyclopédiques : il s’intéressait aux sciences naturelles autant qu’à la Kabbale, à l’histoire des religions autant qu’à l’alchimie.

L’obélisque est toujours érigé Piazza della Minerva. Et les égyptologues modernes se sont bien sûr empressés d’en déchiffrer les inscriptions. Or, celle qu’avait si savamment traduite Kircher n’était rien d’autre que le nom du pharaon Psammeticus. L’éminent Kircher s’était-il moqué du monde ? Loin de là : il avait commis une erreur commune à bien des esprits ; il avait surimposé à la réalité sa propre grille d’interprétation ; il avait, en effet, cru que les hiéroglyphes étaient des symboles, alors qu’ils représentaient des sons ou phonèmes, comme l’établit Champollion après la découverte de la Pierre de Rosette, en trois langues.

Download PDF sample

Rated 4.93 of 5 – based on 12 votes