History 2

Ces gens du Moyen Âge by Robert. Fossier

Posted On March 23, 2017 at 3:36 pm by / Comments Off on Ces gens du Moyen Âge by Robert. Fossier

By Robert. Fossier

    Ce livre n’est pas un survol de l. a. société médiévale, de son économie ou de sa tradition mais l’histoire des gens de peu, gens ordinaires qui ont pour souci l. a. pluie ou le chien, le contenu de leur écuelle ou les propos de l. a. voisine, le soulier qui les blesse ou l. a. partie de ballon ; Dieu, enfin, qui sait et voit tout. Ces gens du Moyen Âge, dont on ne parle jamais parce qu’ils ne parlent pas, et dont les peines et les joies sont toujours les nôtres.
    Ce livre air of mystery atteint son yet s’il parvient à jeter bas tous les poncifs, les a priori, les rabâchages et les erreurs dont se cost le mot « moyenâgeux », où l’on condense tout ce qui relève de l’infamie, de los angeles violence, de l’anarchie ou de l’inculture. Peut-être est-il enfin le second d’approcher le « commun » des temps médiévaux en restituant à ces hommes et à ces femmes leur vrai visage.

    Robert Fossier, professeur émérite à los angeles Sorbonne (Paris I), est un médiéviste reconnu. Parmi ses nombreux ouvrages, il a publié en « Pluriel » Le Travail au Moyen Âge.

===== desk des matières

Avant-propos

Première partie — L’homme et le monde

1. L’homme nu

    Une créature fragile
        Un être disgracié
        Assez content material de lui-même
        Mais voit-il des nuances cependant ?

    Mais une créature menacée
        Se connaît-il vraiment ?
        Contre l’homme, des assauts « anormaux »
        La maladie qui guette
        La mort noire
        Peut-on compter ces hommes ?

2. Les âges de los angeles vie

    De l’enfant à l’homme
        En attendant l’enfant
        L’enfant est arrivé
        Les « enfances »
        L’enfant au milieu des siens

    L’homme en son privé
        Le temps qui passe
        Le corps qu’il faut nourrir
        Le goût qu’il faut former
        Le corps qu’il faut orner

    L’homme, los angeles femme et les autres
        Les deux sexes face à face
        Les affaires du sexe
        Vivre à feu et à pot
        Les chaînes du mariage
        Et ses serrures
        Les parents
        Et l. a. « parenté »

    Le cadre de l’effort
        La maison
        Et ce que l’on y trouve
        L’homme est fait pour le travail
        Mais quel travail ?
        Et l’outil ?

    Fin de vie
        Les vieillards
        Le « passage »
        Après l. a. mort

3. l. a. nature

    Le temps qu’il fait
        Les lumières du paléo-environnement
        Qu’ont-ils vu ou senti ?

    Le feu et l’eau
        Le feu, symbole de l. a. vie et de los angeles mort
        L’eau, salvatrice et bienfaisante
        La mer, terrible et tentatrice

    Les produits de l. a. terre
        Maîtriser le sol
        Faire rendre los angeles terre
        L’herbe et los angeles vigne

    L’arbre et l. a. forêt
        La forêt, écrasante et sacrée
        La forêt, nécessaire et nourricière
        Et les gens de los angeles forêt ?

4. Et les bêtes ?

    L’homme face à l. a. bête
        La peur et le dégoût
        Le admire et l’affection

    Connaître et comprendre
        Que sont les bêtes ?
        Pénétrer ce monde

    Utiliser et détruire
        Les providers de los angeles bête
        Tuer est le propre de l’homme
        Un bilan contrasté

Deuxième partie — L’homme en lui-même

1. L’homme et l’autre

    Vivre en groupe
        Pourquoi se rassembler ?
        Comment se rassembler ?
        Où se rassembler ?
        Rire et jouer

    Précautions et déviations
        L’Ordre et les « ordres »
        La Paix et l’honneur
        La Loi et le Pouvoir
        Les bavures
        Et les gens d’ailleurs

2. los angeles connaissance

    L’inné
        La mémoire
        L’imaginaire
        La mesure

    L’acquis
        Le geste, l’image, los angeles parole
        Et l’écrit
        Qu’apprendre ?
        Et où ?

    L’expression
        Qui écrit et quoi ?
        Pour qui et pourquoi écrit-on ?
        La half de l’artiste

3. Et l’âme

    Le Bien et le Mal
        Fin du dualisme
        La vertu et los angeles tentation
        Le péché et le pardon

    La Foi et Salut
        Le dogme et les rites de los angeles foi chrétienne médiévale
        L’Église
        L’Au-delà

Conclusion

Table des matières

Show description

Read Online or Download Ces gens du Moyen Âge PDF

Similar history_2 books

Handbook of European history, 1400-1600: late Middle Ages, Renaissance, and Reformation. Vol. 1: Structures and Assertions

The instruction manual of ecu historical past 1400-1600 brings jointly the easiest scholarship into an array of topical chapters that current present wisdom and considering in methods important to the expert and obtainable to scholars and to the knowledgeable non-specialist. 41 best students during this box of heritage current the country of data concerning the grand issues, major controversies and fruitful instructions for examine of eu heritage during this period.

La France et le Royaume-Uni : des ennemis intimes

Des guerres, des alliances, des haines, des jalousies, de los angeles fascination, de l. a. répulsion, de l’émulation – et même, quelquefois, de l’amour : les kinfolk entre l. a. France et l’Angleterre, puis le Royaume-Uni ont quelque selected d’unique dans l’histoire des international locations. Après des siècles de rivalité, voire de haine, durant lesquels chacun des deux peuples a bridé les victoires de l’autre et l’a empêché d’étendre son empire sur le monde, Indépendance américaine contre perte du Canada, Waterloo contre Austerlitz, une relation originale s’est instaurée, faite de chamailleries et de batailles de rugbymen, mais aussi et d’abord de soutien aux heures sombres et d’accord sur les valeurs essentielles.

ZeitRäume 2016

ZeitRäume versammelt jährlich eine Auswahl von zeitgeschichtlichen Analysen, die am Zentrum für Zeithistorische Forschung in Potsdam (ZZF) vorgestellt wurden oder aus der Arbeit des Instituts entstanden sind. Die Zusammenstellung hat nicht den Anspruch, die am ZZF betriebenen Forschungen repräsentativ zu spiegeln.

Extra resources for Ces gens du Moyen Âge

Example text

Que d’obèses stigmatisés dans les chroniques et dont on raille l’inaptitude à chevaucher, mais non la gourmandise 1 Et l’on relève avec complaisance la conscience bien vaine qu’ils en avaient, comme Louis VI et son ennemi le Conquérant se raillant l’un l’autre à ce propos. L’ivresse est, si l’on ose dire, du même tonneau : humbles ou non, beaucoup boivent trop et en perdent le sens. Ce que l’on sait d’ailleurs du volume de vin ou d’autres alcools absorbé par l’adulte des deux sexes, et de tout niveau social comme de tout âge, l’ex plique chez tous : de un litre à un litre et demi quotidien ; il est vrai qu’on en ignore le degré d’alcool.

Ce jugement, il n’y a ni remède ni appel. Quant à la mort violente au combat, au coin d’un bois ou par accident, elle porte en elle une infamante condamnation : pas de confession, pas de salut. Tout de même! Ce quitte ou double du dogme, le chrétien l’admet assez mal : il cherche des recours, sans trop afficher de rancœur envers l’arbitraire possible venu d’En haut. Tout d’abord, il y a des intermédiaires à toucher pour fléchir la rigueur du Juge. La vénération des reliques ou les pèlerinages aux saints lieux se développent en même temps que l’influence de l’Église.

Certes, on pourra accorder quelque grâce à des courbes ou à des rondeurs, du moins selon nos critères de beauté, naturellement ; mais que d’éléments corporels disgracieux, voire ridicules : nos pieds et leurs doigts inutiles, nos oreilles recroquevillées et immobiles, notre tête beaucoup trop petite pour le reste du corps (ce que les sculpteurs grecs, amis de l’harmonie, tentaient de corriger), le sexe de l’homme ou les seins de la femme ] Pure question d’esthétique ? Mais il y a bien pis : bipède et plantigrade, l’homme marche, court et saute beaucoup moins bien que les quadrupèdes ; ses membres antérieurs sont très atrophiés et d’une faiblesse à faire rire tout carnassier ; ses ongles ne servent à rien, et guère davantage ce qui reste de sa denture ; sa pilosité médiocre ne le met à l’abri d’aucun des caprices du ciel ; la copulation lui impose des postures grotesques, qu’il partage, il est vrai, avec bien d’autres mammifères ; l’âge venant, sa taille fléchit, ses chairs s’affaissent, ses organes le trahissent.

Download PDF sample

Rated 4.42 of 5 – based on 37 votes